top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurNour KD

"Prisonnière d'ombre", poème publié dans la revue "l'étrave" de poètes sans frontières, mai 2022

Les barreaux suintent de l’aurore

et des banquettes d’étoiles s’écrasent contre les murs

leurs respirations s’étouffent contre la pierre froide

impassible à l’ombre qui les habite.

Des années enfermées dans le noir,

les cheveux coincés dans la solitude

les bras attachés aux brisures de lunes

embrigadés dans la serrure silencieuse

où les désirs font naufrage.

Le soleil s’échoue sur le carrelage

le vent s’avorte sur la fenêtre absente

c’est le reflet de l’ombre,

l’ombre qui s’insère en moi.

Autour de moi je ne sens que des barricades.

Ma voix est prisonnière de l'abîme

ma bouche de prières insensées

et de mes yeux s’évaporent les étincelles d’espoir

tenues en laisse

contre mes hanches suffocantes,

c’est le reflet de l’ombre

l’ombre qui s’insère en moi

d’où plus aucune lumière ne pénètre.


Nour CADOUR tous droits réservés

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page